Journées nationales de l’arbitrage 2018

Publié le 19/10/18

Les 11èmes Journées nationales de l’Arbitrage ont été lancées le 17 octobre par le groupe La Poste. Le rugby y a été mis à l’honneur comme vecteur des valeurs de l’arbitrage.

L’opération à travers la France jusqu’au 31 octobre consiste à sensibiliser le public ainsi que les sportifs sur le rôle d’arbitre. Il est question ici de rappeler l’importance de ce rôle ainsi que son évolution. Le groupe La Poste, partenaire des arbitres et organisateur de l’événement, a axé l’édition de cette année sur le thème « féminisation et technologie ».

Cette saison, les JNA peuvent s'appuyer sur des ambassadeurs incarnant parfaitement l’esprit d’équipe et le respect de l’arbitre dans leurs disciplines. Siriba Dembélé, le Comte de Bouderbala et Frédéric Michalak ont passé la journée à accompagner les enfants avec l’aide d’arbitres : Clémence Goncalves, arbitre de Fédérale Féminine 2 et Jeremy Stinat, officiant sur les pelouses de Ligue 1.

Le rugby comme exemple

Tout au long de l’après-midi les acteurs ont confirmé que le rugby doit servir d’exemple aux autres sports sur l’axe respect joueur/arbitre. Siraba Dembélé, championne du monde et capitaine de l’équipe de France de handball le rappelle, « J’étais à Mayol le week-end dernier et c’est impressionnant de voir les joueurs, tête baissée, ne pas broncher quand l’arbitre leur parle. D’ailleurs c’est le capitaine de chaque équipe qui sert de relai pour faire passer les messages. Il n’y a qu’au rugby qu’on le voit. Je trouve ça génial ! ». Elle n’est pas la seule à complimenter l’ovalie. Jeremy Stinat arbitre de Ligue 1 également. « Je m’inspire pas mal du rugby, des décisions de ses arbitres. J’essaie, de par ma communication sur le terrain, que cela se passe bien. Il y a une différence entre les joueurs de football et de rugby sur leur façon de se comporter avec nous. Mais je sens que les acteurs du ballon rond tendent vers le bon. Le rugby nous sert d’exemple c’est certain ».

De son côté, le Comte de Bouderbala, humoriste et ancien basketteur professionnel, évoque les valeurs uniques du rugby. « Beaucoup de respect pour votre sport. L’arbitre est là pour faire respecter le fair-play. Le rugby véhicule énormément de valeurs moins arrogantes, plus familial vis à vis de l’arbitre que d’autres sports. On sent le respect des joueurs envers l’arbitre, c’est super ! ».

Finalement qui mieux que Frédéric Michalak pour le confirmer, « C’est bien de sensibiliser les supporters, les joueurs sur le rôle d’arbitre que ce soit au niveau pro ou amateur. Le rugby a construit ses valeurs sur le respect de l’arbitre. C’est primordial de continuer ainsi. Le lien de communication existe tout de même. Certains sports commencent à nous copier. Sur la vidéo par exemple mais ils devraient continuer à s’inspirer notamment sur le respect de la barrière joueur/arbitre ». Place maintenant aux acteurs du rugby de maintenir cette marche en avant.  

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France