DTL : Un nouveau rôle sur mesure

Publié le 28/06/18

Nommés le 8 décembre dernier, les huit nouveaux Directeurs techniques de Ligue sont déjà au travail. En quoi consiste celui-ci ? Pour quels objectifs ? Les intéressés répondent.

Le 2 juillet prochain, les 13 nouvelles Ligues régionales ouvriront officiellement leurs portes. Cela fait déjà pourtant plusieurs mois que la mission de leurs nouveaux Directeurs techniques de Ligue (DTL) a débuté. Elle est tellement étendue et multiple qu’il n’y avait pas de temps à perdre. Leur rôle est défini par Didier Retière, Directeur technique national : « Mettreen place la politique sportive des Ligues,intégrer la politique de la FFR etl’adapter aux réalités et aux spécificitéslocales avec les élus en place. Le DTLest la personne qui va mettre en routece que les élus veulent faire sportivementsur leur territoire. C’est unemission de cohérence, en lien directavec la Fédération, un lien qui n’existaitpas toujours auparavant. Ce quiest important, c’est qu’il y ait quelquechose de mis en place sur le plan nationalet que ce soit bien décliné selonles régions. »

Huit zones ont été dessinées

Pour renforcer la cohérence des actions fédérales sur tout le territoire, ce ne sont pas treize, mais huit zones qui ont été dessinées : les quatre plus grandes Ligues (Nouvelle-Aquitaine, Île-de-France, Occitanie, Auvergne- Rhône-Alpes) et les quatre Supra-Ligues. Frédéric Pomarel a hérité de l’Outre-mer : « La seule Ligue oùle soleil ne se couche jamais, sourit-il depuis Mayotte. Ma Ligue est unpeu particulière, mais la fiche demission est la même. Je couvre troisgrandes zones : Pacifique, océanIndien et Caraïbes. Chaque entitéest complètement différente, avec sapropre culture, son contexte politiqueet social, ses ressources, ses caractéristiques.Les problèmes de Mayottene sont pas les mêmes que ceux de LaRéunion ou de Wallis-et-Futuna. »

L’exemple est extrême, mais le raisonnement s’applique tout autant à chacune des huit zones, comme l’explique Philippe Agostini, Directeur technique de la Supra Ligue PACA – Corse : « Moi, j’ai une Ligueà 118 clubs, une autre à 8. Le meilleurclub en PACA est en Top 14 ;en Corse, c’est Promotion d’Honneur.Ce sont des projets totalement différents.Mais ils n’ont pas que la Méditerranéeen commun. Comme partout,il faut agir en milieu scolaire,sur les écoles de rugby, la formationdes éducateurs, etc. »

Faire un état des lieux, un diagnostic de fonctionnement

Philippe Agostini et ses sept collègues ont été officiellement nommés le 9 mars. Leur première tâche est en cours : faire un état des lieux, un diagnostic de fonctionnement. « Il fautdu temps pour appréhender au mieuxchacun des territoires et ses spécificités.Avant de proposer un plan d’action,on doit aller voir sur le terraince qui va bien, ce qui va moins bien,ce qu’il faut améliorer », insiste Frédéric Pomarel. Philippe Agostini renchérit : « À l’issue de cet état des lieux,chaque Ligue devra présenter un Pland’orientation stratégique (POS). Notrerôle est de participer à son élaborationet à sa mise en œuvre en collaborationavec les élus. Ce POS dépend àla fois des directives fédérales et des spécificités de chacune des Ligues. »

Les DTL travailleront sous la direction du DTN, Didier Retière, qui a logiquement intronisé des candidats à forte connaissance des spécificités de leur zone : « Tous sont impliquésdepuis longtemps sur leurs territoires.Ils ont la connaissance des élus et del’environnement local. Ils ont enfin unegrande connaissance des projets de laFFR et du fonctionnement de la Directionsportive. »

Conseiller technique à la FFR depuis 1985, Philippe Agostini a toujours été très impliqué dans le développement du rugby dans son Sud-Est natal. Un profil idéal pour jouer ce rôle de « courroiede transmission entre le projetsportif fédéral et la Ligue », comme il l’imagine. « Notre mission est multiple.C’est d’abord le management des hommes.On va devoir piloter le recrutement et lamise en place des Conseillers techniquesde Ligue (CTL) et de club (CTC). C’estune étape primordiale qui va permettre lamise en œuvre de toutes nos actions sur leterrain, au quotidien. Il y a aussi une missionde relation, de contact avec les partenairesinstitutionnels. » Du pain sur la planche pour ces huit DTL, tous emballés par leur nouveau projet. « Cette stratégiede maillage territorial est une opportunitéexceptionnelle pour le rugby français, assure Frédéric Pomarel. Il va falloir coordonnerles équipes techniques pour que le travailde la nouvelle gouvernance soit concret.Ça commence par ce diagnosticque l’on est tous en train deréaliser. Je dois rendre macopie en mai et j’ai encoretoutes les Antilles à faire.Alors au boulot ! »

LES HUIT DIRECTEURS TECHNIQUES DE LIGUE

  • AGOSTINI Philippe : Supra Ligue PACA-CORSE
  • CALVET Sébastien : Ligue NOUVELLE AQUITAINE
  • COSTA Francis : Supra Ligue GRAND-OUEST (Normandie, Bretagne, Pays de Loire, Centre)
  • GALONNIER Christian : Ligue OCCITANIE
  • GARDON Jérôme : Ligue AUVERGNE-RHÔNE-ALPES
  • LOPATA Mickaël : Supra Ligue NORD-EST (Hauts-de-France, Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté)
  • POMAREL Frédéric : Supra Ligue OUTRE-MER
  • TERRIER Bertrand : Ligue ÎLE-DE-FRANCE

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France