France moins 18 ans : Gelez tombe à pic

Publié le 07/04/18

Nommé entraîneur de France B moins 18 ans, l’ancien demi d’ouverture des Bleus prend très à cœur sa nouvelle mission.

Janvier 2018. François Gelez est dans le sud de l’Espagne lorsqu’il apprend la promotion de Jean-Baptiste Élissalde au poste d’adjoint de Jacques Brunel ; il comprend que les U18 B se retrouvent sans entraîneur des arrières. « J’ai humblementfait savoir que j’étais disponible.Ça s’est fait en deux jours », sourit l’ancien ouvreur des Bleus (8 sélections entre 2001 et 2003).

Ravi de retrouver le giron fédéral, il plie donc bagage et rejoint Christian Califano et Philippe Agostini, le manager de l’équipe. Un nouveau challenge que savoure François : « C’est un honneur, ça représentebeaucoup pour moi. La formation,ça m’a toujours passionné. »

Cela fait bientôt dix ans que François Gelez a mis un terme à une carrière amorcée à Tyrosse, puis épanouie à Agen. Il prend ensuite en charge la jeunesse du SUA, cinq ans de travail aux côtés de Jean- Jacques Crenca, avant une expérience mitigée à Perpignan. En septembre 2016, le Landais opte pour un retour au bercail, à Tyrosse, où il partage bénévolement sa grande expérience. « Je savais quej’allais revenir unjour, je devaisrendre ce que l’onm’a donné par lepassé. »

François Gelez a aussi porté une autre casquette, plus surprenante : membre du staff de l’équipe nationale… d’Algérie, encore aux côtés de Crenca. « C’est un coup de cœuramical, un appui techniquepour lancer lamachine. Je suis fierd’avoir participé aupremier match officiel de l’Algérie(gagné 30-25 en Zambie). Au-delà durugby, le voyage permet d’ouvrir l’esprit.Culturellement, humainement,j’en garde de très bons souvenirs. » François Gelez ne sait pas encore s’il sera des deux matches de l’été face au Sénégal et à la Côte d’Ivoire, avec une accession à l’élite africaine pour enjeu.

Pour l’heure, il se concentre entièrement à sa nouvelle mission auprès des moins 18 ans B : « Le but est que cesgamins ressortent avec plus de bagages,de gagner du temps sur leurprogression en respectant les préconisationsfédérales. » Comme ses nouveaux joueurs, l’ancien Agenais est sorti frustré du premier match face à l’Italie A (5-18), mi-février.

En mars, son équipe a participé aux championnats d’Europe en Pologne pendant que les A disputaient le Festival des 6 Nations. Sous contrat jusqu’en fin de saison, Gelez ne sait pas encore de quoi sera faite la suite. « Après ? On verra… S’il y a possibilitéde poursuivre l’aventure, j’enserai très content », dit ce technicien qui n’a jamais caché sa préférence pour le Bleu.

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France