Dans le rétro : Arthur Coville, « Une bonne bande de potes avant d’être une sélection »

Publié le 27/12/18

L’année 2018 a été fantastique pour les U20 avec deux titres. Après s’être hissé sur le toit de l’Europe en mars en remportant le Tournoi des 6 nations, Les Bleuets ont glané le championnat du monde en France en juin. Arthur Coville revient sur ce millésime prodigieux.

Arthur, cette saison les U20 c’est 90% de victoire (9 victoires sur 10 matches) ...

Arthur COVILLE : « Oui, nous avons seulement perdu contre l’Angleterre lors du dernier 6 nations à Béziers ».

Avec du recul l’équipe s’attendait-elle à réussir une telle année ?

Arthur COVILLE : « Là, où nous avons été bon c’est que l’équipe de se fait autour d’un gros noyau de 40 joueurs. C’est clairement là-dessus que l’on a fait notre force. En faisant des rotations, nous avons su garder des résultats sur le long terme. C’est génial de pouvoir travailler ainsi. Nous avons clairement une belle génération de jeunes joueurs, du positif pour l’avenir ».

Avez-vous un souvenir de cette saison plus marquant qu’un autre ?

Arthur COVILLE : « Franchement, je pense que c’est la fin de match contre les All Blacks, on menait de 8 ou 9 points je crois et ça faisait une dizaine de minutes que l’on défendait. La sirène retentit mais on ne voulait pas prendre d’essais, on s’est battu comme des chiens ».

Comment avez-vécu l’avant match face à une telle équipe ?

Arthur COVILLE : « Plutôt sereinement, on parlait que de nous. Nous ne voulions pas rentrer dans la préparation du match avec le Haka. Nous n’avons pas cherché à rentrer en confrontation avec les All Blacks avant la rencontre. On se focalisait que sur nous. Individuellement, ils sont meilleurs mais collectivement nous avons été meilleurs ».

Êtes-vous toujours en contact avec tes coéquipiers ?

Arthur COVILLE : « Bien sûr ! Cela fait maintenant quatre ans que le groupe se connait et se côtoie. Nous arrivons à nous voir assez régulièrement ».

Certains des joueurs champions du monde pourront retenter l’exploit en juin prochain ?

Arthur COVILLE : « Oui, puisque dans le groupe du dernier championnat du monde était composé d’une dizaine de joueurs surclassés. C’est génial, ils peuvent faire aussi bien que nous. Je leur souhaite bonne chance ».

Sentez-vous un regard différent des gens sur vous ?

Arthur COVILLE : « Cela faisait plusieurs années que les moins 20 ans faisaient parler d’eux avec les matches sur France 4. Mais au mois de juin championnat du monde à domicile, nous étions plus attendus, c’est clair que la vision sur nous a changé. Ensuite en club, le titre a peut-être permis de voir le temps de jeu augmenté. Tant mieux pour nous. Cela va surement servir de coup de boost dans nos carrières ».

Si vous deviez définir 2018 en un mot, cela serait … ?

Arthur COVILLE : « Je ne sais pas. Je ne vais pas dire extraordinaire ou autre mais cohésion. Oui c’est ça, cohésion ! Notre groupe est une bonne de potes avant d’être une sélection ou une équipe ».

Vous avez eu des nouvelles d’Abdul dernièrement ?

Arthur COVILLE : « Ah bah dernièrement nous sommes partis en week-end à Lille mais mon bon vieux Abdul a mal encaissé le truc. Je ne sais pas s’il va ressortir de sitôt (rires) ».

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France