France moins 20 ans : Test de caractère

Publié le 06/02/19

Les Champions du monde en titre souhaitent confirmer ce week-end les bonnes dispositions entrevues face au Pays de Galles. La rencontre face à l’Angleterre s’apparente alors à un réel test pour cette jeune génération.

Pour le premier match, depuis le sacre mondial, France moins de 20 ans a su répondre présent en surclassant les Gallois sur le score de 32-10. Une entrée en matière réussie pour les hommes de Sébastien Piqueronies pour qui se profile un test au révélateur anglais ce week-end à Exeter. Une sorte de finale avant l’heure pour cette jeune génération pétrie de talent.

Une fierté de (re)porter le maillot

Tous ont rappelé l’importance de revêtir la tunique frappée du coq pour la première fois depuis le titre de champion de monde. A commencer par l’ouvreur Louis Carbonel, auteur d’une prestation remarquée en terre bretonne. « C’est un parfum particulier par rapport au match de championnat avec, à chaque sortie, le bonheur de reporter ce maillot ». Son capitaine Arthur Vincent emboîte le pas dans l’impatience de revêtir de nouveau le maillot bleu. « Nous avions hâte, on nous vendait un stade plein et on a été agréablement surpris car c’était le cas. Nous avons eu une super ambiance et c’est toujours un plaisir de retrouver ce public ». Puis c’est au tour de Quentin Delord de rappeler « la difficulté de rentrer dans ce tournoi ». Seulement les Bleus ont su remplir leur mission en remportant le match avec le bonus offensif sur la dernière action de la rencontre.

Un véritable test-match

A Exeter, les Tricolores verront se présenter une Angleterre revancharde. Car les sujets de la Reine ont perdu le duel face à l’Irlande, à Cork, sur le score de 35 à 27, après avoir mené à la mi-temps. D’autant plus que les joueurs de David Darricarrère et Aubin Hueber se déplacent Outre-Manche sans trois cadres laissés sur le flanc. A savoir Killian Geraci et Thomas Lavault qui sont tous deux blessés alors que dans le même temps, Sacha Zegueur purgera sa suspension suite à son carton rouge vannetais. Ce qui fait réagir le demi d’ouverture toulonnais de l’équipe. « J’espère que dans la rotation on saura garder les mêmes résultats ». Et son collègue clermontois, Giorgi Béria, va plus loin en rappelant que l’Angleterre est « une grosse équipe avec de très bons joueurs en face. C’est un vrai test pour notre groupe afin de montrer que nous pouvons battre tout le monde ». Surtout que cette génération 99 n’a jamais battu les Anglais  nés la même année qu'eux et comme le souligne captain Vincent ce match représente « une étape à franchir ». Face à nos meilleurs ennemis, les Bleus auront l'occasion de tester leur caractère.

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France