Piqueronnies : « Nous avons validé des certitudes »

Publié le 08/03/18

En position favorable avant d’accueillir les Anglais, les Bleus et leur manager, Sébastien Piqueronies, font face à la pression d’un éventuel Grand Chelem avec sérénité.

Pensiez-vous arriver dans cette position face à l’Angleterre ?

Sébastien PIQUERONIES (Manager France moins 20 ans) : « Nous avions la certitude d’avoir un groupe de qualité. Je savais que nous possédions un staff complémentaire et très compétent. A partir de là, nous savions que nous serions cohérents sur ce que nous allions proposer. Ces trois victoires confortent nos ambitions. Après, les scores reflètent ce que les joueurs ont mis sur le terrain, cela n’arrive pas par hasard même si c’est vrai que celui de l’Italie est assez remarquable. Maintenant, nous devons être lucides et humbles parce que gagner trois matches et perdre les deux derniers, cela ne sert à rien ! Nous sommes très satisfaits, nous avons validé des certitudes mais les contextes changent toutes les semaines.

Au-delà de l’Angleterre, ce match a une valeur symbolique dans le stade la finale du Championnat du monde ?

Sébastien PIQUERONIES : « L’environnement va mettre un peu plus de pression que d’habitude parce que nous jouons pour espérer une quatrième victoire dans un stade mythique sur une année où potentiellement, nous avons l’impression d’avoir des joueurs capables de relever des défis. C’est intéressant de voir comment va se comporter l’équipe dans un contexte de pression élevé. Est-ce que l’on sera capable de le relever, à nous d’y mettre les bons ingrédients ! »

La composition de France moins 20 ans face à l'Angleterre

D’autant que vous allez affronter des Anglais vexés et blessés …

Sébastien PIQUERONIES : De mémoire, je n’ai jamais vu les Anglais perdre deux fois de suite chez les moins 20 ans dans le Tournoi des 6 Nations. A nous d’en faire une première ! Nous savons qu’ils travaillent un peu comme nous avec des blocs et des groupes de joueurs laissés au repos pour pouvoir effectuer une revue d’effectif. Ils ont programmé leur équipe forte sur ce bloc. Nous ne tenons pas compte de leur défaite en Ecosse. »

La force de cette génération est-elle dans sa quantité et sa qualité ?

Sébastien PIQUERONIES : « C’est ma conviction première mais c’est fortement lié à notre planification. Avec David et Eric (NDLR : Darricarrère et Dasalmartini, respectivement entraîneur des arrière et entraîneur des avants) nous avions mis fin novembre une organisation et une logistique qui se sont validées sur le tournoi 2018. Ce n’est pas une découverte pour nous mais c’est une récompense de notre mode de fonctionnement, encore fait-il que ça dure. »

Êtes-vous surpris par la maturité du groupe ?

Sébastien PIQUERONIES : « Je trouve que le groupe réagit très bien à la pression de cette rencontre. Je ne sens et ne vois pas d’enflammades ou de joueurs déconnectés de la réalité. Ils font preuve de beaucoup de maturité mais cela correspond aussi au discours que nous tenons depuis le stage de Doha. Quand tout le monde est cohérent et véhicule les mêmes valeurs, il y a de fortes chances que les joueurs transpirent ces valeurs-là ! »

Tout cela est à valider face à l’Angleterre …

Sébastien PIQUERONIES : « Evidemment ! Ce n’est que le quatrième match du Tournoi, rien n’est gagné et rien n’est terminé ! A nous d’écrire un nouveau chapitre d’une histoire qui peut être belle. »

VENEZ ENCOURAGER LES BLEUS À BÉZIERS

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France