JOJ 2018 : Une expérience inoubliable !

Publié le 18/10/18

Les équipes de France 7 moins de 18 ans reviennent avec deux médailles d’argent, dont une première médaille olympique pour une équipe féminine de rugby !

Après trois jours de compétition intense, les équipes de France 7, féminine et masculine, moins de 18 ans profitent de leurs médailles d’argent et de leurs derniers jours à Buenos Aires avant de revenir en France.

Un bilan général très satisfaisant pour les deux entraîneurs : « Il faut savoir que l’Argentine et le Japon, qui sont de très bonnes équipes, se préparent depuis 3 ans et nous seulement depuis un an » constate Laurent Violle, manager de l’équipe de France 7 moins de 18 ans. « Ça montre que nos joueurs sont capables de jouer du haut-niveau avec un temps de préparation inférieur à certaines autres équipes. » Lionel Perrin, Manager des Féminines, ajoute : « Les filles ont vraiment fait un match très abouti face aux Néo-Zélandaises et un très beau match face aux Canadiennes. Il y a toujours des petits détails à améliorer car on est dans l’apprentissage du haut-niveau mais on est très satisfait. »

La finale a mis les joueurs et les joueuses à rude épreuve mais cette expérience leur servira pour leur évolution, « l’équipe a vécu quelque chose de fort d’un point de vue émotionnel avec une tribune remplie de supporters argentins. Ça créait beaucoup de pression » explique Laurent Violle. « A la mi-temps, ils sont restés soudés et se sentaient capables de renverser la tendance. Je pense que c’était une expérience très enrichissante qui leur servira plus tard. » Malgré une courte défaite, les Féminines ne retiennent que du positif de cette rencontre : « On était vraiment proches de décrocher la médaille d’or » admet Charlotte Escudero, la capitaine de pendant ces JOJ, « mais on retient l’état d’esprit du groupe, l’envie de gagner, et surtout le fait que les Néo-Zélandaises ont eu peur et ont douté pendant le match ! »

Une première médaille olympique pour le rugby féminin

« Ces filles ont construit leur propre histoire. Elles sont allées chercher cette médaille elles-mêmes. Elle a une valeur très importante pour elles » explique Lionel Perrin, « quoiqu’il arrive, il s’agit de la première médaille olympique pour le rugby féminin dans tous les jeux. » Absentes des JOJ de 2014 à Nanjing et 6èmes aux JO de 2016 à Rio, les équipes féminines n’avaient pas réussi à accéder au podium. « C’est vrai que c’est une grande fierté » reconnaît Charlotte Escudero, « on a beaucoup travaillé pour obtenir cette médaille. C’est un vrai accomplissement pour l’équipe et pour le staff et une très grande fierté pour nos proches. »

Selon Lionel Perrin, cette médaille s’inscrit dans la continuité du projet mené par David Courteix, entraîneur de France 7 Féminines : « Les moins de 18 ans ont été championnes d’Europe en avril dernier et maintenant elles sont vice-championnes olympiques. Si on met en parallèle avec les résultats de France 7 Féminines l’année dernière, on constate que les moins de 18 ans ont également connu de belles choses. Je pense que cette médaille appartient à tous les acteurs du rugby féminin : ils ont aussi le droit d’en avoir une partie car ça représente beaucoup de temps et de travail pour ces personnes. »

Crédit photo : France Olympique

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France