Barbarians Français – Tonga : 38-49

Publié le 10/11/18

Les Tricolores se sont inclinés face au Tonga malgré six essais signés Daubagna, Ntamack, Barassi, Laveau, Reilhac et Laporte. 

Le stade de Chaban-Delmas retrouvait les Barbarians pour leur unique match de la saison face au Tonga. Avec 22 ans de moyenne d’âge, les jeunes tricolores passaient au révélateur des Iles du Pacifique.

Les Tongiens n’ont pas laissé de répit aux Barbarians pour cette première mi-temps. A peine quelques minutes après le coup d’envoi, les joueurs du Pacifique ont marqué leur premier essai signé Siegfried Fisi’ihoi (3ème). Les Barbarians ont résisté pendant presque trois minutes près de leur en-but mais les vagues tongiennes ont fait céder la défense tricolore pour un nouvel essai de Sonatane Takulua (14ème). Pourtant, les intentions sont là : Dylan Cretin et Jordan Joseph se faufilaient tant bien que mal à travers le barrage adverse mais la puissance et l’agressivité des adversaires les empêchaient d’ouvrir le score.

C’est finalement une percée de Kylan Hamdaoui, Louis Carbonel et Romain Ntamack dans les 10 dernières minutes qui relançaient le jeu avec un bel essai signé Thibault Daubagna au milieu de l’en-but juste avant le retour aux vestiaires.

Cette deuxième mi-temps a été très intense pour les deux équipes. Les Tongiens sont revenus d’emblée à la charge avec un nouvel essai aplati au milieu de l’en-but par Sonatane Takulua et transformé à nouveau par lui-même (47ème). Le Tongien s’est vraiment imposé comme l’homme du match. Mais les Barbarians sont revenus à l’assaut avec l’essai de Romain Ntamack (51ème) qui permet à l’équipe de se relancer.

Le moment choisi par les Barbarians pour rattraper leur retard cumulé lors de la première mi-temps avec 4 nouveaux essais signés Pierre-Louis Barassi (60ème), Martin Laveau (63ème), Yvan Reilhac (68ème) et Clément Laporte (76ème). La plus belle action du match restera la passe de Jordan Joseph qui permet à Martin Laveau d’entamer une belle course puis à Yvan Reilhac de marquer à la 68ème minute. L’équipe a résisté jusqu’à la dernière minute en atteignant les 5 mètres de l’en-but pour tenter de marquer un dernier essai qui permettrait peut-être de se rapprocher du score des Tongiens. Mais cette dernière action n’a pas suffi à l’équipe qui s’incline finalement 38 à 49. Les Barbarians n’ont toutefois pas démérité face à la puissance des Tonga avec une belle défense et de beaux essais.

FICHE TECHNIQUE

Samedi 10 novembre 2018 à Bordeaux (Stade Chaban-Delmas), Tonga bat Barbarians Français 49-38 (mi-temps : 28-7)

Barbarians Français : 6 essais Daubagna (34), Ntamack (62), Barassi (62), Laveau (66), Reilhac (69), Laporte (77), 4 transformations Carbonel (35, 53), Ntamack (62), Balès (78)

Tonga : 7 essais Fisi’ihoi (4), Takulua (15, 48), Vailanu (28), Taufa (40+1), Fosita (54), Lilo (59), 7 transformations Takulua (5, 16, 29, 40+2, 49, 55, 60)

Cartons jaunes : Rebbadj (43) pour les Barbarians, Sakalia (75) pour les Tonga

BARBARIANS FRANÇAIS : Hamdaoui (Retière, 57) – Laporte, Barassi, Ntamack, Laveau – (o) Carbonel (Reilhac, 60), (m) Daubagna (Balès, 51) – Joseph, Sobela (cap) (Godener, 57), Cretin – Jolmes, Rebbadj (Palu, 57) – Guillamon (Hamadache, 45), Pelissié (Baubigny, 6), Bethune (Gros, 67)

TONGA : Lilo – Lolohea (Vaeno, 63), Taufa, Piutau (cap), Kilioni – (o) Morath (Fosita, 34) (Fukofuka, 60), (m) Takulua – Vailanu, Lokotui (Kapeli, 49), Faleafa – Fifita, Ulufonua (Mapapalangi, 70) – Fia (Tameifuna, 40), Ngauamo (Sakalia, 57), Fisi’ihoi (Fahamokioa, 56)

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France