Jessy Trémoulière : « Ce titre est pour tout le rugby féminin »

Publié le 27/11/18

Première Française à avoir été élue meilleure joueuse de l’année lors des World Rugby Awards, Jessy Trémoulière revient sur cette récompense.

Qu’est-ce cela fait d’être la première Française à remporter le titre de meilleure joueuse du monde ?

Jessy TRÉMOULIÈRE : « Ce titre a vraiment une saveur particulière. C’est le sommet, le titre le plus haut que l’on peut avoir ! C’est très gratifiant d’être la première Française à le remporter. C’est la récompense de tout un travail réalisé en amont. On se dit qu’on ne s’entraîne pas pour rien. On a remporté des titres collectifs avec le Grand Chelem, la 2ème place de la Coupe du Monde à San Francisco, on a fait une belle tournée de novembre et là, on récompense une Française ! C’est dans la continuité. Je suis très heureuse car le rugby français mérite tous ces titres. J’espère que ça ne va pas s’arrêter là ! »

Ce titre de meilleure joueuse du monde vient après une année 2017 compliquée ?

Jessy TRÉMOULIÈRE : « Je me suis blessée et ça m’a fait beaucoup réfléchir. Je me suis un peu remise en question. Une blessure, ça fait grandir. Il y a une phrase qui m’est un peu restée dans la tête : je veux être la meilleure joueuse du monde. Donc je me suis battue pour me rééduquer. Il ne faut pas oublier tout le monde qui me soutient autour de moi : la famille, les amis, l’équipe, le staff, les kinés… Donc ce titre, je le dois vraiment à toutes ces personnes. Je pense également que la pratique du rugby à XV et celle du rugby à 7 m’ont vraiment propulsée. Ce sont deux disciplines parallèles et complémentaires. Ce que j’apprends à 7, je l’applique à XV et vice versa. Je travaille tous les jours pour ça. »

Ce titre est une très belle récompense pour le rugby féminin français ?

Jessy TRÉMOULIÈRE : « Ce titre de meilleure joueuse du monde, il est pour tout le rugby féminin. Jouer sur le terrain, c’est un travail collectif que la Fédération met en place et qui porte ses fruits. Ce titre ne concerne pas une seule joueuse mais toute l’équipe et les personnes qui nous suivent. Nous étions quatre Françaises sur cinq nominées pour ces World Rugby Awards : c’était extraordinaire ! Je félicite les filles d’en être arrivées là car elles travaillent vraiment dur. J’ai reçu cette récompense mais elles le méritaient tout autant que moi. Si j’avais pu partager mon trophée avec elles, je l’aurais fait. Il ne faut pas qu’elles soient déçues. Pour moi, elles font vraiment partie des meilleures joueuses du monde et si elles en sont arrivées là, ce n’est pas pour rien. C’est dans la continuité. J’espère qu’on va défendre notre titre pour le prochain Tournoi des VI Nations et peut-être soulever la Coupe du Monde en 2021 chez les tenantes du titre. »

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France