France – Nouvelle Zélande : 18-38

Publié le 11/11/17

Les Tricolores se sont inclinés malgré une deuxième période pleine de promesses.

Toute la planète ovalie attendait de savoir à quelle sauce les Français allaient être mangés par la Nouvelle Zélande. Dès le Haka, les choses sont claires, les All-Blacks ne sont pas venus en tournée d’adieu à leur saison.

Les Bleus non plus, ça tombe bien ! Sur les premières mêlées, les hommes de Guy Novès se rassurent et se retrouvent sur un de leur secteur favori. Sur leur première initiative, les Blacks trouvent la faille, replacement sur la largeur, jeu simple avec des accélérations sur chaque prise de balle et d’un ballon perdu en touche dans leurs 22 mètres, les coéquipiers de Kieran Read échouent dans l’en-but tricolore. Parti remise sur l’action suivante avec l’essai de Dan Coles.

Malgré une entame prometteuse, les Bleus cèdent après dix minutes de jeu. Les ballons de récupération sont parfaitement exploités par les Néo-Zélandais. Barrett et Naholo permettent aux Blacks de mener 17-0 après le premier quart d’heure.

Le moment choisi par les coéquipiers de Guilhem Guirado pour mettre la main sur le ballon et pouvoir enfin attaquer. Après plusieurs temps de jeu, Mathieu Bastareaud fixe deux défenseurs, transmet à Gourdon, pour trouver Teddy Thomas à l’aile. Les Bleus inscrivent leurs premiers points et retrouvent des couleurs après vingt minutes difficiles.

Dominateurs en mêlée en début de match, les Français subissent sur ce secteur et perdent même Rabah Slimani sanctionné par Angus Gadner d’un carton jaune. Sur l’action suivante, un petit coup de pied de Williams envoit Crotty derrière la ligne tricolore. Rebelote trois minutes plus tard par Cane qui permet à la Nouvelle Zélande de tourner à la pause avec vingt-six points d’avance.

Au retour des vestiaires, les Bleus reprennent le fil du match et sanctionnent leurs adversaires après un exploit d’Antoine Dupont dans la défense black. En dix minutes, les joueurs de Guy Novès inscrivent 13 points avec notamment deux pénalités d’Anthony Belleau.

Quels temps forts de l’équipe de France ! La confiance a changé de camp et Teddy Thomas manque le doublé d’un bout de crampon. La Marseillaise descend à nouveau des tribunes.

Scénario complètement inverse de la première période avec une domination française et surtout un seul essai inscrit par la Nouvelle Zélande en seconde période. Les Bleus s'inclinent mais peuvent trouver dans cette deuxième mi-temps, des raisons d'y croire. 

FICHE TECHNIQUE

Samedi 11 novembre 2017 à Saint-Denis (Stade de France), Nouvelle Zélande bat France 38-18 (mi-temps : 31-5)

Spectateurs :  78 561

Arbitre : Angus GARDNER (Aus)

France : 2 essais Thomas (26), de pénalité (47), 1 transformation (47), 2 pénalités Belleau (42, 52)

Nouvelle Zélande : 5 essais Coles (9), Naholo (22, 80), Crotty (36), Cane (39), 5 transformations Barrett (10, 23, 37, 39, 80), 1 pénalité Barrett (17)

Cartons jaunes : Slimani (34) pour la France, Williams (47) pour la Nouvelle Zélande

FRANCE : Ducuing (Trinh-Duc, 75) - Thomas, Doumayrou (Penaud, 63), Bastareaud, Huget - (o) Belleau, (m) Dupont (Serin, 73) – Picamoles (Jelonch, 67), Gourdon, Cancoriet – Gabrillagues (Jedrasiak, 62), Vahaamahina – Slimani (Kotze, 62), Guirado (cap) (Maynadier, 70), Poirot (Chaume, 35-41, 67)

NOUVELLE ZÉLANDE : McKenzie (Sopoaga, 66) - Naholo, Crotty (Lienert-Brown, 65) S.B. Williams, Ioane - (o) B. Barrett, (m) Smith (Perenara, 69) - Read (cap) (Tood, 48), Cane, Fifita - Whitelock, Romano (S. Barrett, 30-37, 65) – Laulala (Tu'ungafasi, 61), Coles (Taylor, 23), Hames Crockett, 48)

Fiches de joueurs

THOMAS Teddy

1993Année de naissance

7 Nombre de sélections

Racing-Métro 92Dernier club

Voir la fiche complète de ce joueur

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France