France – Nouvelle Zélande : Les réactions

Publié le 11/11/17

De Louis Picamoles à Antoine Dupont en passant par le capitaine Guilhem Guirado, retrouvez les réactions tricolores à l’issue de la défaite face à la Nouvelle Zélande.

Guilhem GUIRADO (capitaine du XV de France) : « On a senti une équipe qui réagit et qui n'agit pas. On a eu énormément d'orgueil (en seconde période), on avait beaucoup de choses à se faire pardonner mais c'était le minimum. Il y a eu beaucoup de courage mais on n'a pas réussi à concrétiser toutes nos occasions. Au moins on a eu le courage de revenir sur le terrain et de jouer en équipe. Mais c'est toujours frustrant de commencer un match comme on l'a fait. »

Louis PICAMOLES « C'est sûr qu'en faisant une première mi-temps comme celle-ci, c'est compliqué d'espérer quoi que ce soit. A chaud, c'est compliqué d'expliquer la première mi-temps quand on voit ce qu'on a été capable de faire en seconde. C'est un petit peu rageant, c'est souvent les mêmes choses qu'on se répète. Aujourd'hui, face à la meilleure équipe du monde, une première mi-temps de ce niveau-là, ce n’est pas possible. Après, on réagit bien en deuxième mi-temps mais ils sont inatteignables. On va bosser sur la première mi-temps pour voir où est-ce qu'on a failli et aussi travailler sur la deuxième mi-temps pour en tirer des choses positives, parce qu'il y en a aussi eu ce soir. »

Anthony BELLEAU : « On sait qu'on a loupé notre première mi-temps. Quand on ne joue qu'une mi-temps, on ne peut pas rivaliser face à cette équipe. On va retenir la réaction qu'on a eue en deuxième mi-temps, ce sera bon pour la suite. (Sur sa première sélection) Je n'avais rien à perdre, tout à gagner. J'ai beaucoup appris ce soir en termes de rugby. Cela va me permettre de me construire et de continuer à progresser. J'ai pu les observer (les Néo-Zélandais). »

Yoann HUGET : « On passe à côté en première mi-temps, ils marquent des essais trop facilement. On a du mal à sortir de notre camp. Ce qu'il faut prendre en considération pour progresser, c'est notre deuxième mi-temps. La marche était peut-être un peu trop haute aujourd'hui. Il faut retenir cette deuxième période pour travailler et recevoir l'Afrique du Sud comme il se doit. (Sur la seconde période) On est énervés parce que sur tout ce qu'on a travaillé, il n'y a rien. »

Antoine DUPONT : « On se devait de réagir après une première période où clairement on n'existe pas, dans les fondamentaux, au combat... Sur les rucks on est extrêmement dominés, donc on savait que ça allait être très compliqué de gagner le match mais au moins on voulait se rattraper sur l'état d'esprit en deuxième mi-temps. A la mi-temps on s'est un peu tous regardés dans les yeux et c'est un peu le cœur qui a parlé sur l'entame de deuxième mi-temps. Tout le monde a réagi, en essayant de jouer dans la même direction, en jouant chez eux, en jouant collectif, ce qui nous a permis de marquer des points. »

Fiches de joueurs

PICAMOLES Louis

1986Année de naissance

67 Nombre de sélections

Montpellier HRDernier club

Voir la fiche complète de ce joueur

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France