France - Nouvelle-Zélande : Les réactions

Publié le 14/11/17

Après la courte défaite du XV de France contre la Nouvelle-Zélande (23 - 28), retrouvez les réactions des Tricolores.

Guy NOVES (Sélectionneur-Manager XV de France : « Après un match perdu, on est évidemment déçu. J’ai le sentiment que la Nouvelle-Zélande était un cran au-dessus techniquement. Mais, la France était au-dessus sur l’état d’esprit. Travailler dans ces conditions avec des garçons qui se sont investis comme ce soir, c’est très agréable. Ils en veulent et ils ont montré des valeurs au cours de ce match. Il fallait respecter les 60.000 personnes présentes ce soir et cela a été le cas. Les gars sont cuits ce soir, mais tous les joueurs qui ont joué ce soir ont  marqué des points. Certains plus que d’autres. Il y a des places à prendre pour les matches à venir. J’ai été très clair avec les joueurs. On ne peut rien faire au rugby si on n’y met pas les ingrédients qu’on a vus ce soir. Je suis admiratif de leur engagent et de leur investissement. Demain, on  donnera une liste de 31 joueurs. On fera un groupe équilibré en tenant en compte la performance et la fraîcheur de chacun. » 

Yoann MAESTRI (capitaine du XV de France) : « Il y a beaucoup de fierté pour l'investissement de tous les joueurs après seulement deux ou trois jours de préparation. C'est une immense fierté d'avoir été le capitaine de ce groupe où tous les mecs se sont engagés pleinement, sans trop gamberger par rapport à l'événement. On a bricolé (dans la préparation), il fallait être redoutable en défense et s'engager pleinement en attaque sur nos quelques ballons. Je leur ai dit après le match que ces moments resteront uniques, même si dans le sport on ne retient que le résultat. Mais réaliser un match comme ça, revenir au score et coller aux basques de Néo-Zélandais très forts restera un moment important. »

Camille CHAT : « On est très contents de ce qu'on a fait mais c'est quand même dommage. On fait une bonne première mi-temps. En seconde période, on fait dix minutes un peu moyennes, on ne fait que défendre, on a pris deux essais mais on a quand même le mental pour remarquer derrière. On était à 2-3 détails de gagner le match. On a passé trois jours ensemble, il y a 2-3 détails qu'on n'a pas pu bien régler, mais on a quand même fait un bon match. On ne passe pas loin d'un résultat, on a encore perdu malheureusement mais on peut être fiers de nous. »

Yann LESGOURGUES : «C'était un match avec beaucoup d'intensité et de vitesse. Je me suis régalé et je pense qu'on s'est régalés. Pour tous les joueurs, c'était vraiment plaisant. Ce n'était pas fermé, il y a eu pas mal d'essais, beaucoup de déplacements. C'était un match de haut niveau. On échoue de peu, en ayant répondu présent sur les bases. Il y a beaucoup de regrets mais aussi du positif. On a eu deux jours et demi de préparation donc on s'est recentrés sur des choses simples. Il ne fallait pas révolutionner le rugby ce soir. C'était un match particulier, trois jours après le premier match (perdu 18-38, NDLR), ce n'était pas un match officiel. Il fallait garder cet enthousiasme et ce plaisir de jouer au rugby. Face à une telle équipe, ce n'est que du bonheur. »

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France