France – Pays de Galles : Les réactions

Publié le 01/02/19

Retrouvez les réactions tricolores à l’issue de la défaite contre le Pays de Galles en ouverture du Tournoi des 6 Nations 2019.

Jacques BRUNEL (Entraîneur du XV de France) : « C’est une déception car je crois que nous avons mis beaucoup d’engagement dans la partie. L’équipe a fait des choses intéressantes notamment dans la 1ère mi-temps. Nous n’avons pas tous bien fait mais nous avons réussi à mettre à mal cette défense galloise. Après le deuxième acte a mal débuté, on s’attendait à un sursaut des Gallois. Et celui-ci s’est conjugué à deux coups du sort qui nous plombent complètement. Nous leur avons favorisé la victoire ».

Guilhem GUIRADO (Capitaine du XV de France) : « C’est une histoire de déjà vu et c’est dommage au vu de l’investissement de chacun des garçons sur la pelouse. Après un début de match avec une combativité collective nous avons manqué de maîtrise dans la deuxième mi-temps sur une séquence défensive, la 10ème phase je crois, ils ont su créer une brèche. Après ils nous ont mis sous pression. Nous avons été moins présent qu’en première mi-temps et le deuxième essai nous l’encaissons contre le cours du jeu. Finalement l’équipe a manqué de solutions pour les contrer dans leur camp ».

Maxime MÉDARD : « C'est assez frustrant. En plus, il y a 16-0 à la mi-temps, mais on laisse des points en route aussi (7). En seconde mi-temps, on perd pied, on manque de maîtrise et on prend des essais trop facilement. Mais encore une fois, je ne pense pas que les Gallois étaient plus forts. Il y a beaucoup de choses positives ce soir. C'est peut-être un rêve mais si ça tourne en notre faveur, on peut être une sacrée équipe »

Jefferson POIROT : « Je ne sais même pas l'expliquer, c'est presque irréel des fois quand on le vit parce que ce match on le maîtrise pleinement et il y a deux coups du sort, c'est incroyable. Sur le premier essai qu'ils mettent, on n'est pas franchement en danger mais après le premier essai casquette, on se remet un peu en danger et c'est vrai que ça tourne un peu. Ces petites erreurs, il faut absolument les gommer. Cela m'énerve de parler de malchance mais c'est incroyable. On se dit: +ça ne peut pas encore nous arriver+. Parce que c'est encore: si on regarde nos cinq derniers matches, ce sont exactement les mêmes scénarios. On est capable de rivaliser physiquement mais à chaque fois on a ce grain de sable qui vient tout nous casser. »

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France