Coupe du monde France 2023 : Valeurs partagées !

Publié le 04/01/19

Ils sont 27, chacun expert en sa matière, chargés de porter la bonne parole de la Coupe du monde 2023 ces cinq prochaines années.

Quand elle reçoit la proposition, Élisabeth Kounou croit d’abord à une blague. Formatrice en marketing digital, elle l’avoue sans fard : « Je suis incapable de faire la différence entre le foot américain et le rugby ! Ah, on fait des passes en arrière ? Vous m’apprenez quelque chose… », s’esclaffe la jeune femme. Encore surprise d’avoir pris place sur l’estrade de la Mutualité au milieu d’un panel des plus diversifiés, elle comprend vite le sérieux de la proposition et sa logique. « Partager les valeurs du rugby, et du sport en général, qui s’appliquent à la vie de tous les jours, ça me parle », dit-elle.

C’est précisément l’objectif de ce pool d’experts réuni par Claude Atcher et son équipe. « On est allés chercher des ambassadeurs qui tous, dans leur vie, ont des attitudes de joueurs de rugby. Certains n’ont rien à voir avec cet univers, mais ce qu’ils font dans leur vie est exceptionnel et porte les valeurs de notre sport », relève le directeur du comité d’organisation.

Parmi les 27 noms dévoilés ce 15 novembre, on en trouve six issus du monde du rugby, dont celui de la première heure, Frédéric Michalak. Sont aussi présents Yannick Nyanga, Manon André (ex-joueuse de l’équipe de France), Adrien Chalmin (équipe de France handisport) ou Sofiane Chellat, joueur de Massy qui vient en aide aux populations défavorisées. On trouve à leurs côtés d’autres sportifs comme Florent Manaudou(natation/handball), Wendie Renard (football) ou Mélina Robert-Michon (lancer de disque) qui, elle, connaît parfaitement la discipline. « Je suis issue d’une famille de rugbymen. J’ai signé ma première licence à Bourgoin-Jallieu. Ça colle à mes valeurs, à ma conception du sport. Et ce sera l’occasion de faire découvrir ce sport au plus grand nombre », anticipe la vice-championne olympique.

Aux côtés de ces sportifs, on trouve des acteurs (Ariane Brodier, Julie Gayet, Michaël Youn), un tatoueur (Tin-Tin), la meilleure pâtissière de restaurant du monde (Christelle Brua), des entrepreneurs numériques (Dominique Crochu, Cédric Siré, Thierry Petit), un photographe colombien (Camilo Leon- Quijano) ou Alberto Vollner, père du projet Alcatraz au Venezuela, qui permet la réinsertion d’anciens criminels, en partie par le rugby. Tous ont accepté la mission qui est la leur jusqu’en 2023 : convaincre leur réseau de faire partie de la grande fête qui sera alors organisée dans le pays.

La liste des 27 ambassadeurs

Frédéric Michalak (ex-international)
Yannick Nyanga (ex-international)
Manon André (ex-internationale)
Claude Ruiz (président de l’ECV XV)
Sofiane Chellat (Massy)
Adrien Chamlin (international rugby-fauteuil)
Wendie Renard (football)
Allison Pineau (handball)
Mélina Robert-Michon (lanceuse de disque)
Malia Metella (ex-nageuse)
Florent Manaudou (ex-natation, handball)
Johann Zarco (moto)
Sandra Laoura (chargée de mission au CNOSF)
Maud Fontenoy (vice-présidente du conseil régional PACA)
Michaël Youn (acteur)
Ariane Brodier (actrice)
Julie Gayet (actrice)
Christelle Brua (pâtissière)
Dominique Crochu (entrepreneure dans le numérique)
Élisabeth Kounou (marketing digital)
Camilo Leon-Quijano (photographe)
Thierry Petit (PDG de Showroomprivé.com)
Cédric Siré (co-fondateur de Webedia)
Axelle Tessandier (conseil en communication digital)
Tin-Tin (tatoueur)
Alice Vachet (experte digitale)
Alberto Vollmer (père du projet Alcatraz)

*Il convient d’ajouter Fabrice Estebanez (administrateur), Sébastien Chabal ou Safi N’Diaye, personnalités qualifiées du conseil d’administration du GIP #France2023.

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France