Paris 7s : une proximité vraiment crazy

Publié le 09/06/18

Pour la première fois sur le circuit, la zone d’échauffement des équipes se situe dans le village supporter. Et ce n’est pas pour déplaire aux acteurs comme aux spectateurs.

« C’est impressionnant, ça vend du rêve ». Annabelle, supportrice française et habituée du lieu, résume parfaitement le sentiment ambiant. Pouvoir assister aux « warm up » (échauffement) d’avant match des équipes de si près est quelque chose d’unique sur le circuit. Encore que, à Dubaï et Cape Town, les équipes s’entrainent derrière les poteaux mais la visibilité des spectateurs est bien plus réduite qu’à Paris. Et cette nouvelle initiative des organisateurs ne cesse de ravir les supporters à l’image d’Elodie, également présente l’année dernière, « c’est impressionnant de les voir de si près, cela n’arrive jamais habituellement. C’est quelque chose d’énorme ».

Si les Français semblent être sous le charme, ce phénomène dépasse l’hexagone puisque Helen, maman d’une joueuse irlandaise est aussi ravie « jamais vous ne verrez ça chez nous (en Irlande), les joueurs s’entrainent à l’écart, loin des yeux de leurs supporters, du coup c’est bien de casser les protocoles (sourire) ». Cette nouveauté 2018 enchante à la fois les supporters mais également les acteurs du tournoi comme Nick Wakley, coach de l’équipe nationale féminine du Pays de Galles « c’est fantastique, beaucoup de nos filles (les joueuses galloises) ont moins de 22 ans donc c’est une idée géniale. Ainsi elles acceptent volontiers la pression et se jettent dessus. De ce fait c’est une très belle initiative ».

C’est donc une réussite totale à mettre au crédit des organisateurs du Paris 7s.

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France