Semaine Nationale des Ecoles de Rugby : Sept jours pour convaincre

Publié le 19/09/18

Comme 1059 autres Écoles de rugby en France, celle de l’USA Limoges participe du 15 au 23 septembre à leur grande Semaine nationale, deuxième du nom. État des lieux avant l’ouverture des portes.

Un soleil généreux est prévu sur la Haute-Vienne samedi et toute la communication possible autour de l’événement a été faite par les encadrants de l’Usal. Il n’y a donc guère de raisons de douter du succès de cette deuxième édition de la Semaine nationale des Écoles de rugby qui débute samedi. « On a partagé ça sur les réseaux sociaux, dans le journal local et, surtout, aux enfants qui distribuent les coupons à leurs copains. On est également intervenus dans les écoles où on a fait tourner l’information et distribué les invitations aux maîtres et maîtresses. On espère que ça va amener un peu de monde », raconte Mathieu Loizeau, 37 ans, le responsable de l’EDR limougeaude. « Ça se présente très bien, confirme son président Michel Bernardaud. Notre école est active, puissante. La politique de formation menée depuis de nombreuses années est une des richesses du club ».

Avec près de 150 membres et une vingtaine d’éducateurs, elle tourne bien mais pas forcément à plein régime. « Le plus dur, c’est d’alimenter les U12, U14. Les plus jeunes sont les plus durs à faire venir », constate Mathieu Loizeau. Sa mission lors de cette Semaine nationale des écoles de rugby sera d’accueillir les néophytes et de rassurer leurs parents sur l’aspect sécuritaire. « Il faut encore plus que d’habitude faire passer ce message. Cette semaine est aussi importante pour ça », poursuit-il.

En fin d’été dernier, son club avait déjà adhéré à l’événement. Il espère encore mieux de la seconde édition. « Notre École sera ouverte toute la semaine, à toutes les séances, quatre dans la semaine. L’année dernière, on n’avait pas autant communiqué et offert autant de place à l’événement. C’est toujours un succès ce genre d’opération, mais il y a souvent assez peu de concrétisation en termes de nouveaux licenciés, une dizaine en 2017 », termine Mathieu Loizeau.

Il espère bien compter le 24 septembre au matin quelques nouvelles têtes dans les rangs de son école.

Crédit photo : Usal Limoges Rugby

Réseaux sociaux

Suivez l'actualité des équipes de France et de la FFR sur nos réseaux sociaux

Boutique

Mettez-vous aux couleurs du XV de France et encouragez les Bleu(e)s.

Billetterie

Achetez vos billets pour les matches du XV de France et des équipes de France